INFORMATIONS

  • 1
  • 2
CÉRÉMONIES OFFICIELLES : Dernier dimanche d'avril Souvenir Déportés 8 mai Victoire 1945 8 juin Hommage Anciens Combattants d'Indochine 18 juin Appel du Général de Gaulle 25 septembre Hommage aux Harkis 11 novembre Armistice 1918 5 décembre Hommage national officiel aux Morts pour la France au cours de la Guerre d'Algérie et des Combats de Tunisie et du Maroc

Situation

Recherche

1963 Congrés de Pau

C'est au Congrès de Pau en 1963 que la Commission d'Orientation du congrès adoptera le principe de l'accueil, dans les rangs PG, des soldats de retour d'Algérie, de Tunisie et du Maroc. Certains d'entre eux, bien avant la fin de la Guerre d'Algérie et les Combats de Tunisie et du Maroc (1952-1962), entre les années 1957 et 1962, les avaient rejoints au sein des sections locales (communales ou cantonales).
Pour la plus grande partie, ce sont des fils de P.G. ou des membres de leur famille. Certains n'ont vraiment connu leur père qu'en 1945, au retour de captivité.

Ces Anciens Militaires Combattants d'AFN créent, en 1969, une Commission Nationale provisoire.

En 1970, ils forment un mouvement National sous le sigle : Combattants d'Algérie, Tunisie, Maroc.(C.A.T.M.)



La similitude des situations, l'absence de victoire, pas d'armistice, pas de véritable cessez le feu par les parties adverses, leur silence sur leur séjour en A.F.N. favorise cette assimilation qui se fait sans heurt et naturellement.



Lors de leur assemblée générale en 1973, les C.A.T.M. adoptent à l'unanimité ce qu'ils appelleront :


"Le Manifeste de Bourges"