INFORMATIONS

  • 1
  • 2
CÉRÉMONIES OFFICIELLES : Dernier dimanche d'avril Souvenir Déportés 8 mai Victoire 1945 8 juin Hommage Anciens Combattants d'Indochine 18 juin Appel du Général de Gaulle 25 septembre Hommage aux Harkis 11 novembre Armistice 1918 5 décembre Hommage national officiel aux Morts pour la France au cours de la Guerre d'Algérie et des Combats de Tunisie et du Maroc

Situation

Recherche

1944-1945

En pleine insurrection parisienne, le 22 août 1944, les représentants des Centres d'entraide et du MNPGD (Mouvement National des Prisonniers de Guerre et Déportés), se trouvèrent réunis et les modalités d'un grand rassemblement de prisonniers furent envisagées.

Ainsi étaient donnés aux anciens prisonniers de guerre les moyens de maintenir la solidarité et la fraternité des camps à la Libération.

Les 6 et 7 octobre 1944, après la Libération de Paris, se tint le premier congrès du MNPGD, salle des Horticulteurs à Paris.

De novembre 1944 à août 1945, s'ouvrit la période de la fusion entre les Centres d'entraide et le MNPGD avec comme objectif, la défense des droits, l'entraide et l'accueil des camarades qui rentraient des camps.


Le 5 avril 1945, s'est tenu salle des Ingénieurs Civils rue Blanche à Paris, le Congrès constitutif d'où naîtra la Fédération Nationale des Prisonniers de Guerre (FNPG).

Ce travail accompli, au milieu de grandes difficultés, la Fédération va se préoccuper de son orientation générale. Une résolution, connue par la suite sous le nom de Charte du 8 août 1945, sera adoptée et constituera le premier acte officiel de la FNPG.

Le premier Congrès qui constitue une date importante pour la Fédération, aura lieu, quant à lui, en novembre 1945, Porte de Versailles à Paris