Beaucoup d’anciens Prisonniers de Guerre (P.G.) ont raconté leur captivité, certains avec talent et succès, d’autres ont conservé leurs écrits, les ont partagés avec leurs familles ou leurs associations. Aucun historien n’a cru utile de s’engager dans une présentation d’ensemble du sujet.

Des P.G. doués pour le dessin ont ramené des croquis réalisés avec les moyens du bord. D’autres se sont exercé à la photographie quand ils ont eu la possibilité d’accéder à un appareil.

Il en reste quelques souvenirs.

Les cinéastes Jérôme Lambert et Philippe Picard ont réalisé en 2012 un documentaire poignant « J’attendrai » qui montre à quel point l’enjeu des Prisonniers fut central.